Soyouz-ST-B | 22 août 2014

Le 6ème lanceur Soyouz-ST-B (SZ14, 372RN21B n°E15000-006), surmonté d'un étage supérieur Fregat-MT (14S44 n°1039), a décollé de la Zone de Lancement Soyouz du Centre Spatial Guyanais le 22 août 2014 à 12h27'11,198" GMT.

Il s'agissait du neuvième vol (VS09) du programme « Soyouz en Guyane ». La charge utile était constituée de deux satellites de navigation GALILEO-FOC.

Le lanceur Soyouz-ST-B a placé la partie haute sur une trajectoire balistique, puis l'étage Fregat-MT a été allumé une première fois pour réaliser la mise sur orbite. Un second allumage devait permettre d'atteindre l'orbite finale (23522km x 23522km x 55,040°) mais, pour une raison encore inconnue, les deux satellites se sont retrouvés sur une orbite incorrecte (13701km x 25900km x 49,7°).

Temps Evénement
00h00'00" Décollage
00h01'58" Séparation Blocs BVGD
00h03'29" Séparation coiffe 81KS
00h04'48" Séparation Bloc A
00h09'23" Séparation Bloc I
00h10'24" 1er Allumage Fregat-MT
00h23'32" Arrêt Fregat-MT
03h39'00" 2ème Allumage Fregat-MT
03h43'57" Arrêt Fregat-MT
03h47'57" Séparation satellites
Tableau 1 : Chronologie théorique du lancement (données Arianespace).

La campagne de lancement

Les satellites GALILEO ont été livrés à l'aéroport Félix Eboué le 7 mai 2014, pour un lancement prévu le 21 août. Les satellites sont préparés dans le bâtiment S5A puis, après leur remplissage, ils sont posés sur le Fregat-MT dans le S3B le 14 août 2014.

Le lanceur est transféré en zone de lancement le 18 août 2014, puis la partie haute est posée sur le Bloc I le 20 août. Le 21 août, quelques heures avant le décollage, la chronologie est interrompue sur atteinte d'un critère météo. La seconde tentative a lieu le lendemain, et la chronologie n'est pas perturbée.

L'enquête

Les investigations sur l'étage Fregat-MT ont montré qu'une tuyauterie d'hélium avait été montée très proche de la tuyauterie d'alimentation des moteurs d'orientation S5.221 en hydrazine. En effet, l'impact de cette configuration n'avait pas été analysé, et un certain degré de liberté existe pour le montage de ces tuyauteries.

Les tuyauteries d'hélium et d'hydrazine étaient fixées sur la même  structure métallique, qui a joué le rôle de pont thermique entre les deux. Ainsi, l'hélium étant à très basse température, il a provoqué le gel de la tuyauterie d'hydrazine.

En conséquence, le débit d'hydrazine vers deux des douze moteurs d'orientation S5.221 a été interrompu, et ces moteurs ont cessé de fonctionner. A partir de cet instant, situé à environ H0+35', c'est-à-dire au début de la phase balistique entre les deux allumages du moteur principal S5.92, le Fregat-MT n'était plus capable de s'orienter correctement.

Il est donc sorti des tolérances de la centrale inertielle, qui a perdu sa référence. Lors du deuxième allumage du moteur principal S5.92, l'ordinateur de bord Bisser-6 recevait des informations erronées de la centrale inertielle, et il n'était donc pas capable d'orienter correctement l'étage. La poussée a donc été fournie dans une direction différente de l'attendu.

Bibliographie

Le site d'Arianespace
Le forum de NasaSpaceFlight


Dernière mise à jour : 3 novembre 2014