Tsiklone-3 | 25 janvier 1994

Le 107ème lanceur Tsiklone-3 (11K68 n°67051701) a décollé du pas de tir n°1 de la zone n°32 du cosmodrome de Plesetsk le 25 janvier 1994 à 00h24'59,772" GMT.

La charge utile était constituée du satellite météorologique Meteor-3 et du satellite allemand Tubsat-B. Meteor-3 s'est séparé du troisième étage S5M à 1h14'52" GMT et a été placé sur une orbite basse (1198km x 1221km x 82,6°). Ensuite, à 09h42'50" GMT, le petit satellite Tubsat-B s'est lui-même séparé de Meteor-3.

La campagne de lancement

Le lancement de Meteor-3 n°7 était initialement prévu pour la fin du mois d'octobre 1993, mais la société allemande Kayser-Threde a tardé à livrer l'instrument PRARE, ce qui a repoussé le tir au 27 novembre 1993, puis au 27 décembre.

Ce jour-là, le lanceur est installé de manière automatique sur le pas de tir, 1h43 avant le départ, comme le veut la procédure. Mais lors du remplissage des réservoirs, les techniciens s'aperçoivent qu'il y a une fuite. Tsiklone-3 est ramenée au MIK, le tuyau défectueux est changé, et une nouvelle tentative est réalisée le 28 décembre.

Le lanceur est amené sur le pas de tir une deuxième fois, mais là encore une fuite apparaît lors du remplissage. Le problème est donc sérieux, et il est décidé de reporter le lancement jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée.

Le KB Youzhnoïe de Dniepropetrovsk, en Ukraine, envoie de nouveaux tuyaux qui ont été certifiés conformes. Le lancement pourra avoir lieu le 25 janvier 1994.

Le 24 janvier, le lanceur est sorti du MIK quatre heures plus tôt que prévu, afin de laisser le temps aux techniciens de prendre toutes les précautions nécessaires. Le transport est en effet dangereux, car il reste forcément un peu des ergols toxiques des précédents remplissages dans les réservoirs.

Cette fois, la chronologie se déroule sans incident, et le lancement a lieu à l'heure dite.

Meteor-3

Il s'agit d'un satellite météorologique Meteor-3 (17F45 n°1385433027).

Ce satellite météorologique emporte deux instruments scientifiques européens : PRARE et ScaRab.

PRARE (Precision Range and Range Rate Experiment) a été construit par Kayser-Threde en Allemagne. Le radiomètre franco-russe ScaRab a été construit par le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD), le CNES, la NPO Planeta et le NII ElektroMekanika.

ScaRab a fonctionné jusqu'en mars 1995.

Tubsat-B

Il s'agit d'un petit satellite de 40kg construit par l'Université Technique de Berlin (TUB). Il a la forme d'un parallélépipède de dimensions 38x38x50cm. Il est destiné à tester en vol un système d'orientation inertiel.

Le satellite est par ailleurs équipé d'un télescope de 1m de résolution. Tubsat-B cesse brutalement d'émettre après seulement 39 jours d'exploitation. Il faisait suite à Tubsat-A, lancé par Ariane 4 (V44) en juillet 1991.

Bibliographie

Novosti Kosmonavtiki n°65
Le site du LMD


Dernière mise à jour : 7 août 2010