Le vol de Vostok-3 | Historique

La mission Vostok-3 est mise sur pieds conformément au projet de « vol groupé » de Sergueï KOROLIOV. Ce dernier envisageait au départ de faire voler simultanément trois vaisseaux Vostok, et ce au mois de novembre 1961, soit seulement trois mois après la mission Vostok-2 de Hermann TITOV. Cependant, la complexité du projet et la priorité donnée aux satellites militaires Zenit força les responsables à repousser la date de lancement de près d'un an, c'est-à-dire au cours de l'été 1962.

Au mois d'octobre 1961, six cosmonautes sont détachés de leur groupe pour commencer un entraînement intensif spécifique à cette mission. Il s'agit de BYKOVSKI, NELIOUBOV, NIKOLAÏEV et POPOVITCH. Ils sont rejoints peu de temps après par KOMAROV et VOLINOV, puis par CHONINE en février 1962. En revanche, ce dernier sera rapidement exclu du groupe pour des raisons médicales.

Le 20 février 1962, les Américains réussissent à placer un Homme - John GLENN - sur orbite à bord d'une capsule Mercury. Les responsables politiques de l'Union soviétique demandent alors aux autorités spatiales de réaliser le vol groupé autour du 10-12 mars, de manière à rappeler au monde la supériorité soviétique dans le domaine spatial. Le délai est beaucoup trop court, et ne sera pas respecté.

Il n'empêche : les choses s'accélèrent. Il est décidé de limiter le nombre de vaisseaux simultanément en orbite à deux. Un débat s'ouvre aussi sur la durée des vols. KAMANINE voudrait deux vols d'une journée chacun (il a encore en mémoire les problèmes de santé de TITOV) alors que KOROLIOV préfère deux vols de trois jours chacun. Finalement, le 18 juillet, KOROLIOV l'emporte. La mission est alors programmée pour la mi-août. Autour du mois de mars, NELIOUBOV est écarté du projet pour raisons médicales.

Finalement, NIKOLAÏEV est nommé commandant du Vostok-3. Son suppléant sera BYKOVSKI. VOLINOV, lui, sera le second cosmonaute de réserve. Il occupera également ce poste pour Vostok-4. Car Vostok-3 sera en effet le premier des deux vaisseaux à être lancé. Il sera suivi à environ 24h d'intervalle par Vostok-4, commandé par POPOVITCH.

La date du tir de Vostok-3 est fixée au 11 août 1962. L'heure exacte du décollage de Vostok-4 sera fixée une fois NIKOLAÏEV en orbite, afin de pouvoir l'ajuster selon les paramètres orbitaux de Vostok-3.

Le matin du 11 août, NIKOLAÏEV et BYKOVSKI sont emmenés vers le pas de tir en autobus. Ils sont accompagnés par POPOVITCH.