MKS-55 | Chronologie

1. Début de la mission

La cinquante-cinquième expédition d'occupation de la Station Spatiale Internationale commence le 27 février 2018, au moment du retour sur Terre du vaisseau spatial Soyouz MS-06. Les trois membres d'équipage, Anton CHKAPLEROV, Scott TINGLE et Norishige KANAI, sont présents à bord de la station depuis le 19 décembre 2017. Au début de la mission, trois vaisseaux sont amarrés à la station :

- Progress MS-08 sur le module Zvezda,
- Progress MS-07 sur le moule Pirs,
- Soyouz MS-07 sur le module Rassviett.

Le 13 mars 2018, à 21h25'00" GMT, les moteurs DPO de Progress MS-08 sont mis en service (dt=108,2", dV=0,22m/s) afin de réaliser une correction d'orbite.

2. Lancement du vaisseau Soyouz MS-08

Le 63ème lanceur Soyouz-FG (11A511U-FG n°Н15000-066) décolle du pas de tir n°5 (17P32-5) de la zone n°1 du cosmodrome de Baïkonour le 21 mars 2018 à 17h44'23,396" GMT.

Fig. 1 : Décollage de Soyouz MS-08, le 21 mars 2018.
Crédit : NASA.

La charge utile est constituée du vaisseau spatial Soyouz MS-08 (11F732A48 n°738), qui est placé avec succès sur une orbite basse (200,7km x 247,0km x 51,65°) à 17h53'11" GMT.

L'équipage est constitué du commandant Oleg ARTEMIEV, de l'ingénieur de bord n°1 Andrew FEUSTEL et de l'ingénieur de bord n°2 Richard ARNOLD. Ils vont se joindre à l'équipage actuel de la station pour former un équipage à six. Le vaisseau a une masse au lancement d'environ 7220kg, ce qui inclut une cargaison de 161kg.

Soyouz MS-08 utilise le profil de rendez-vous en trente-quatre orbites pour rejoindre la Station Spatiale Internationale. Il réalise pour cela plusieurs manœuvres après sa mise sur orbite. L'approche finale commence ensuite, sous la direction du système automatique Kours, et le vaisseau s'amarre sur le module Poïsk le 23 mars 2018 à 19h40 GMT.

Le vaisseau Progress MS-07 se sépare du module Pirs le 28 mars 2018 à 13h50'30" GMT.

3. La première sortie dans l'Espace

La 50ème sortie dans l'Espace réalisée depuis le Segment américain (EVA-49) débute le 29 mars 2018 à 13h33 GMT, quand les astronautes Richard ARNOLD (EMU n°3003) et Andrew FEUSTEL (EMU n°3006) basculent leurs scaphandres sur leur alimentation interne et sortent par l'écoutille du module Quest.

La première activité consiste à installer sur le module Tranquility une nouvelle antenne pour le système de communication sans fil EWC (External Wireless Communication). Elle servira pour l'expérience ECOSTRESS (ECOsystem Spaceborne Thermal Radiometer Experiment on Space Station) qui sera mise en place sur la plate-forme JEF d'ici quelques mois.

Fig. 2 : La sortie dans l'Espace du 29 mars 2018.
Crédit : Roscosmos.

Les deux astronautes vont ensuite démonter deux flexibles d'ammoniac du coffret RBVM P1-3-2 (Radiator Beam Valve Module) sur la poutre P1, qui pourraient être l'origine de la fuite suivi depuis plusieurs années.

L'activité suivante consiste à remplacer la caméra CLPA sur l'emplacement CP-8, qui ne fonctionnait pas correctement. ARNOLD et FEUSTEL rentrent dans le sas et le repressurisent à 19h43 GMT. La sortie a duré 6h10.

4. Lancement du vaisseau Dragon SpX-14

Le vaisseau ravitailleur Dragon SpX-14 est mis sur orbite avec succès par un lanceur Falcon-9 v1.2 le 2 avril 2018. Il est saisi par le Canadarm2 le 4 avril 2018 à 10h40 GMT, et accroché au nadir du module Harmony à 13h00 GMT.

Fig. 3 : Dragon SpX-14 à proximité de la station, 4 avril 2018.
Crédit : NASA.

Le 18 avril 2018, à 10h52 GMT, les moteurs DPO de Progress MS-08 sont mis en service (dt=126,5", dV=0,25m/s) afin de réaliser une correction d'orbite en vue de l'atterrissage de Soyouz MS-07 et du décollage de Soyouz MS-09.

Dragon SpX-14 est décroché du module Harmony le 5 mai 2018 par le Canadarm2, puis relâché à 13h23 GMT. Le 12 mai 2018, à 22h07 GMT, les moteurs DPO de Progress MS-08 sont mis en service (dt=172") afin de réaliser une correction d'orbite en vue de l'atterrissage de Soyouz MS-07 et du décollage de Progress MS-09.

5. La seconde sortie dans l'Espace

La 51ème sortie dans l'Espace réalisée depuis le Segment américain (EVA-50) débute le 16 mai 2018 à 11h33 GMT, quand les astronautes Richard ARNOLD (EMU n°3003) et Andrew FEUSTEL (EMU n°3006) basculent leurs scaphandres sur leur alimentation interne et sortent par l'écoutille du module Quest.

L'activité principale de la sortie consiste à déplacer deux ensembles de pompage PFCS (Pump Flow Control Subassembly). Le premier est un exemplaire défectueux qui avait été démonté de l'aile solaire 2B lors de la sortie du 11 mai 2013, puis entreposé sur le segment P6. L'objectif est de le déplacer vers la plate-forme ESP-1, où est stocké un autre PFCS qui, quant à lui, sera posé sur le P6. Cet échange est souhaité par la NASA afin de rendre le PFCS sain plus facilement accessible dans l'éventualité où il devrait être utilisé en urgence.

Le 10 mai 2018, le Dextre avait été utilisé pour transférer le PFCS défectueux du P6 vers sa plate-forme EOTP. ARNOLD et FEUSTEL n'ont donc plus qu'à le démonter de l'EOTP pour le poser sur l'ESP-1, puis à saisir le PFCS neuf sur l'ESP-1 et à le poser sur l'EOTP. Le Dextre se chargera ultérieurement de le transférer de l'EOTP sur le P6.

Fig. 4 : Andrew FEUSTEL lors de la sortie du 16 mai 2018.
Crédit : NASA.

Quand ils ont terminé, les deux astronautes remplacent le groupe de caméras vidéos CP-13 sur le module Destiny, ainsi que du boîtier SGTRC (Space to Ground Transmit/Receive Controller) sur l'une des antennes SGANT de l'élément Z1. Le sas de Quest est repressurisé à 18h10 GMT, la sortie a duré 6h31.

6. Lancement du vaisseau Cygnus OA-9

Le vaisseau Cygnus OA-9 est mis sur orbite le 21 mai 2018 à 08h44 GMT par un lanceur Antares 230. Il est capturé par le bras Canadarm2 le 24 mai 2018 à 09h29 GMT, et accroché au nadir du module Unity à 12h13 GMT.

Fig. 5 : Arrivée de Cygnus OA-9, 24 mai 2018.
Crédit : Oleg ARTEMIEV.

7. Atterrissage du vaisseau Soyouz MS-07

Le vaisseau Soyouz MS-07 se sépare du module Rassviett le 3 juin 2018 à 09h16'36" GMT, avec à son bord les cosmonautes Anton CHKAPLEROV, Scott TINGLE et Norishige KANAI. Les moteurs DPO sont mis en service à 09h19'36" GMT (dt=8") et à 09h20'56" GMT (dt=15") afin d'éloigner le vaisseau de la station.

Le moteur SKD est mis en service à 11h47'25" GMT (dt=279", dV=128,1m/s) pour amorcer la rentrée dans l'atmosphère, et le vaisseau atterrit sans incident au Kazakhstan à 12h39'15" GMT.

Le vol de Soyouz MS-07 aura duré 168 jours 5 heures et 18 minutes.

Mission suivante