MKS-37 | Chronologie

1. Début de la mission

La trente-septième expédition d'occupation de la Station Spatiale Internationale commence le 11 septembre 2013 au moment du retour sur Terre du vaisseau spatial Soyouz TMA-08M.

Elle est alors constituée de Fiodor YOURTCHIKHINE, Luca PARMITANO et Karen NYBERG. A ce moment, trois vaisseaux sont amarrés à la station :

- Progress M-20M sur le module Pirs,
- l'ATV-4 sur le module Zvezda,
- Soyouz TMA-09M sur le module Rassviett.

Le 18 septembre 2013, à 14h58 GMT, le premier vaisseau spatial Cygnus est placé sur orbite par un lanceur Antares-110.

2. Arrivée de Soyouz TMA-10M

Le 45ème lanceur Soyouz-FG (11A511U-FG n°Е15000-046) décolle du pas de tir n°5 (17P32-5) de la zone n°1 du cosmodrome de Baïkonour le 25 septembre 2013 à 20h58'50,411" GMT.

La charge utile est constituée du vaisseau spatial Soyouz TMA-10M (11F732A47 n°710). Il est injecté avec succès sur orbite basse (199,11km x 241,18km x 51,69°) à 21h06 GMT.

L'équipage est constitué du commandant Oleg KOTOV, de l'ingénieur de bord n°1 Sergueï RIAZANSKI et de l'ingénieur de bord n°2 Michael HOPKINS. Ils vont se joindre à l'équipage actuel de la station pour former un équipage à six.

Fig. 1 : Décollage de Soyouz TMA-10M, 25 septembre 2013.
Crédit : NASA.

Le vaisseau a une masse au lancement de 7218kg, ce qui inclut :

- 2900kg pour le Compartiment de Descente (SA),
- 1400kg pour le Compartiment de Vie (BO),
- 880kg d'ergols dans les réservoirs du système de propulsion (KDU).

Soyouz TMA-10M utilise le profil de rendez-vous rapide en quatre orbites pour rejoindre la Station Spatiale Internationale. Il réalise pour cela plusieurs manœuvres après son insertion sur orbite :

Date Heure
(GMT)
Orbite Moteur dV
(m/s)
Durée
(s)
Paramètres post-allumage
25 septembre 2013 21h42'04" 1 SKD 33,95 84,2 -
25 septembre 2013 22h26'22" 2 SKD 23,40 57,9 303,43km x 325,71km x 51,69°
25 septembre 2013 23h23'55" 2 SKD 8,71 22,3 -
26 septembre 2013 00h04'10" 3 SKD 11,63 29,2 335,71km x 355,87km x 51,67°

Soyouz TMA-10M s'amarre au module Poïsk le 26 septembre 2013 à 02h45'22" GMT. Le rendez-vous est réalisé avec le système automatique Kours.

Le vaisseau Cygnus-1, lancé le 18 septembre, réalise son rendez-vous avec la station le 29 septembre 2013. Le bras Canadarm2 le saisit à 11h00 GMT.

Les moteurs OCS du vaisseau ATV-4 sont allumés le 2 octobre 2013 à 19h22 GMT pour réaliser une correction d'orbite (dt=818", dV=1,95m/s, dh=3,4km). Le 10 octobre, l'équipage peut observer le lancement d'un missile balistique Topol lancé depuis la base de Kapoustine Yar.

Fig. 2 : Le missile Topol, 10 octobre 2013.
Crédit : NASA.

Le 22 octobre 2013, à 10h04 GMT, le vaisseau Cygnus-1 est décroché du module Harmony par le bras Canadarm2, et relâché à 11h31 GMT.

Le 24 octobre, les moteurs OCS de l'ATV-4 sont allumés pour une correction d'orbite (dt=256,6", dV=0,62m/s, dh=1,1km) et, le 25 octobre, KOTOV et PARMITANO referment son écoutille. Le vaisseau européen se sépare de Zvezda le 28 octobre 2013 à 08h55 GMT.

3. Transfert de Soyouz TMA-09M

Habituellement, une expédition sur la Station Spatiale Internationale se termine quand l'un des deux vaisseaux Soyouz revient sur Terre. Il s'en suit alors une brève période durant laquelle l'équipage ne compte que trois cosmonautes, puis un nouveau Soyouz décolle et l'équipage en compte à nouveau six.

Cette fois, la situation sera sensiblement différente, car Roscosmos veut réaliser une sortie dans l'Espace avec la flamme olympique, afin de promouvoir les Jeux Olympiques d'hiver qui auront lieu à Sotchi du 6 au 23 février 2014. Cette flamme olympique va devoir monter avec le prochain Soyouz TMA-11M, et redescendre sur Terre avec le Soyouz TMA-09M. Il y aura donc une brève période avec trois Soyouz amarrés sur la station, qui comptera donc neuf membres d'équipage.

Soyouz TMA-09M est sur Rassviett, Soyouz TMA-10M est sur Poïsk, et Progress M-20M est sur Pirs. Le nouveau vaisseau devrait donc s'amarrer à Zvezda, la seule pièce d'amarrage disponible. Mais la stratégie adoptée est différente. En effet, l'arrière de Zvezda doit, par principe, rester libre pour y amarrer des vaisseaux Progress, car ce sont souvent ces derniers qui réalisent les corrections d'orbite avec leur propre moteur SKD et, pour ce faire, il est préférable d'être dans le sens de déplacement de la station.

Fig. 3 : Soyouz TMA-09M s'éloigne de Rassviett, 1er novembre 2013.
Crédit : NASA TV.

Donc, si le nouveau vaisseau Soyouz TMA-11M s'amarre sur Zvezda, il faudra tôt ou tard le déplacer vers Rassviett, une fois que celui-ci sera libéré, c'est-à-dire après le retour sur Terre de Soyouz TMA-09M.

Si ce transfert se passe mal, c'est-à-dire si Soyouz TMA-11M rate son amarrage à Rassviett, il devra rentrer sur Terre et sa mission n'aura duré que quelques jours, ou quelques semaines.

Quitte à faire un transfert de vaisseau Soyouz d'un module à un autre, le TsUP décide donc de déplacer Soyouz TMA-09M, le plus « vieux » vaisseau présent sur la station. Si le transfert se passe mal, le vaisseau ne rentrera sur Terre qu'avec quelques jours d'avance, ce qui n'est pas très grave. Et quand il arrivera sur la station, le nouveau vaisseau Soyouz TMA-11M trouvera donc le module Rassviett libre.

Les cosmonautes YOURTCHIKHINE, PARMITANO et NYBERG embarquent donc à bord de leur Soyouz TMA-09M le 1er novembre 2013, et il se sépare de Rassviett à 08h33 GMT. YOURTCHIKHINE s'éloigne de 200m, emmène le vaisseau à l'arrière de la station, et s'amarre à Zvezda à 08h54 GMT.

4. Arrivée de Soyouz TMA-11M

Le 46ème lanceur Soyouz-FG (11A511U-FG n°T15000-048) décolle du pas de tir n°5 (17P32-5) de la zone n°1 du cosmodrome de Baïkonour le 7 novembre 2013 à 04h14'15,290" GMT.

La charge utile, constituée du vaisseau spatial Soyouz TMA-11M (11F732A47 n°711), est placée avec succès sur orbite basse (200,35km x 243,37km x 51,67°).

L'équipage est constitué du commandant Mikhaïl TIOURINE, de l'ingénieur de bord n°1 Richard MASTRACCHIO et de l'ingénieur de bord n°2 Koichi WAKATA. Ils vont se joindre à l'équipage actuel de la station pour former un équipage à neuf.

Fig. 4 : Décollage de Soyouz TMA-11M, 7 novembre 2013.
Crédit : TsPK.

Le vaisseau a une masse au lancement de 7220kg, ce qui inclut :

- 2900kg pour le Compartiment de Descente (SA),
- 1400kg pour le Compartiment de Vie (BO),
- 880kg d'ergols dans les réservoirs du système de propulsion (KDU), répartis en 563kg de tétraoxyde d'azote et 317kg d'UDMH.

Soyouz TMA-11M utilise le profil de rendez-vous rapide en quatre orbites pour rejoindre la Station Spatiale Internationale. Il réalise pour cela plusieurs manœuvres après son insertion sur orbite :

Date Heure
(GMT)
Orbite Moteur dV
(m/s)
Durée
(s)
Paramètres post-allumage
7 novembre 2013 04h56'36" 1 SKD 16,09 40,7 -
7 novembre 2013 05h44'23" 2 SKD 12,37 31,5 245,71km x 291,33km x 51,67°
7 novembre 2013 06h17'17" 2 SKD 7,00 18,3 -
7 novembre 2013 06h47'16" 3 SKD 7,00 18,3 288,63km x 308,06km x 51,67°

Soyouz TMA-11M s'amarre au module Rassviett le 7 novembre 2013 à 10h27'52" GMT. Le rendez-vous est réalisé avec le système automatique Kours.

5. La sortie dans l'Espace

La 42ème sortie dans l'Espace réalisée depuis le Segment russe (VKD-36) débute le 9 novembre 2013 à 14h34 GMT, quand les cosmonautes Oleg KOTOV (Orlan-MK n°5) et Sergueï RIAZANSKI (Orlan-MK n°4) ouvrent l'écoutille VL-1 du module Pirs.

Leur première activité s'inscrit dans le cadre de la promotion, auprès du public, des Jeux Olympiques d'hiver qui se dérouleront à Sotchi, en Russie, du 6 au 23 février 2014. Les deux cosmonautes sortent avec une flamme olympique, qui a été apportée par Soyouz TMA-11M, et se prennent en photo avec.

L'activité suivante consiste à installer une main courante détachable sur la plate-forme VRM, elle-même située sur le support URM-D, sur la face tribord de Zvezda. La VRM avait été montée lors de la sortie précédente, le 22 août 2013.

A l'issue, toujours sur le support URM-D, ils démontent des cales sur la plate-forme de pointage biaxiale DPN (Двухосная Платформа Наведения), destinée à recevoir une caméra HD.

Fig. 5 : Emplacement de la DPN.
Crédit : NASA TV.

Fig. 6 : La plate-forme DPN, 9 novembre 2013.
Crédit : NASA TV.

Ils partent ensuite sur le PKhO de Zvezda pour y démonter un cale-pieds Yakor, dans le but de le réinstaller près de l'URM-D, mais ils ne parviennent pas à le fixer et vont donc le ramener avec eux à l'intérieur de la station.

L'activité suivante consiste à désactiver le radiomètre RK-21-8, qui avait été installé sur la plate-forme URM-D de la face bâbord de Zvezda le 16 février 2011. Les cosmonautes ne parviennent toutefois pas à replier l'antenne radar. Ils rentrent dans le sas et ferment l'écoutille à 20h24 GMT. La sortie a duré 5h50'.

6. Atterrissage de Soyouz TMA-09M

Le vaisseau Soyouz TMA-09M (6805kg) se sépare du module Zvezda le 10 novembre 2013 à 23h26'31" GMT. Il ramène YOURTCHIKHINE, PARMITANO et NYBERG sur Terre.

A 23h29'32" GMT, le vaisseau allume ses moteurs DPO (dt=15", dV=0,54m/s) pour s'éloigner de la station, et son moteur SKD est mis en service le 11 novembre 2013 à 01h55'24" GMT (dt=283", dV=128m/s), et il fonctionne deux secondes de plus que prévu. La manœuvre permet d'amorcer la rentrée dans l'atmosphère. Les trois compartiments se séparent à 02h23'17" GMT, et la décélération maximale (4,9g) est atteinte à 02h32'57" GMT.

L'atterrissage a lieu sans incident à 02h49'00" GMT au Kazakhstan, à 142km de Dzhezkazgan.

Fig. 7 : Atterrissage de Soyouz TMA-09M, 11 novembre 2013.
Crédit : NASA.

Le vol de Soyouz TMA-09M aura duré 166 jours, 6 heures et 17 minutes.

Mission suivante