MKS-17 | Historique

La formation de l'équipage MKS-17 est assez atypique. En général, une paire de cosmonautes forme un équipage de réserve, et est appelée à devenir un équipage principal deux missions plus tard. De plus, il est préférable que l'un au moins des cosmonautes ait déjà volé dans l'Espace.

Mais cette fois, les choses ne se passent pas comme cela. En mai 2006, Roscosmos, le TsPK et la RKK Energuia décident d'affecter VOLKOV et KONONIENKO à MKS-17. Ces deux cosmonautes ont déjà fait partie d'équipages de réserve, mais ils ne sont jamais allés dans l'Espace et ne se sont jamais entraînés ensemble.

Qu'importe, la NASA donne son aval dès le mois d'août 2006. C'est décidé : VOLKOV et KONONIENKO décolleront à bord de Soyouz TMA-12 en avril 2008 pour aller relever l'équipage de la Station Spatiale Internationale (MKS). La troisième place du vaisseau sera occupée par le premier cosmonaute de Corée du Sud, qui reste à sélectionner.

De plus, le poste de second ingénieur de bord de l'équipage MKS-17 sera occupé successivement par plusieurs astronautes, au gré des rotations des navettes spatiales américaines. Quand VOLKOV et KONONIENKO arriveront sur la station, ce sera le docteur REISMAN qui sera là. Il sera remplacé quelques semaines plus tard, lors de la mission STS-124, par le docteur Gregory CHAMITOFF. Celui-ci restera à bord pour plusieurs mois, et c'est Sandra MAGNUS qui prendra sa relève en octobre 2008 lors de STS-126, juste avant la fin de la mission et l'arrivée de MKS-18.

La NASA confirme officiellement la composition des équipages le 13 février 2007. L'équipage de réserve sera constitué de deux autres "bleus" : Maksim SOURAÏEV et Oleg SKRIPOTCHKA. on apprend en septembre 2007 que le cosmonaute sud-coréen sera KO San. Le décollage est prévu pour le 8 avril 2008.

Le lanceur Soyouz-FG est livré à Baïkonour par voie ferrée le 24 septembre 2007. Le 22 octobre, les cosmonautes se rendent à la RKK Energuia pour prendre contact avec leur vaisseau spatial qui est quasiment achevé. Il est livré à Baïkonour le 5 février 2008 et les ingénieurs du cosmodrome commencent à le préparer au lancement.

Le 9 mars, on apprend que suite à certains incidents, le Coréen KO est remplacé par sa doublure : YI So-yeon. Les 17 et 18 mars, les deux équipages passent avec succès leurs examens à la Cité des Etoiles. A Baïkonour, le lanceur continue sa préparation; les deux premiers étages sont assemblés le 21 mars.

Tous les cosmonautes prennent l'avion pour Baïkonour le 26 mars 2008. Le lendemain, ils inspectent leur vaisseau dans le MIK et essayent leurs combinaisons Sokol-KV-2. Soyouz  TMA-12 est envoyé à la station de remplissage peu de temps après. Il est ramené dans le MIK le 29 mars.

Le lendemain, il est arrimé à la pièce de jonction vaisseau-lanceur, puis la coiffe est fixée. Le 3 avril, les cosmonautes inspectent le vaisseau Progress M-64 qu'ils recevront pendant leur mission, puis le Soyouz TMA-12 est emmené dans le MIK-112 où il va retrouver son lanceur.

Le 4 avril, les cosmonautes sacrifient à la tradition de planter un arbre et le lendemain leur vaisseau est arrimé à la fusée. Le tout est installé sur le pas de tir n°5 le 6 avril.

La veille du départ, tout l'équipage se rend devant la Commission d'Etat pour entendre la confirmation de leur approbation. Ils donnent une brève conférence de presse puis vont se reposer. Ils sont réveillés au matin du 8 avril et se rendent sous les applaudissements au    MIK-254 pour revêtir leurs scaphandres Sokol-KV-2.